Diab

Diab

Célèbre pour: Acting · Sexe: Hommes

2 Films · 10 Séries

Alias: دياب

Biographie

Début. Le père de Amr, Abdel Basset Abdel Aziz Diab, occupe un poste à responsabilité dans la gérance du Canal de Suez alors que sa mère Rokaya est professeur de français. Amr Diab effectue sa première prestation de chant pour la radio égyptienne et interprète l’hymne national de son pays à l’occasion du 23e festival du Port-Saïd en 1968. Le gouverneur de la ville lui offre une boîte de crayons de couleur. Conscient de son talent de chanteur, il entame des études de musique à l’université d’art du Caire, et obtient son diplôme de fin d’études en 1986. Années 1980. En 1983, il sort son premier album grâce à Hany Shenouda. « Ya Tareeq » (1983) est empreint de musique des années 70 (disco, hawaïen, pop baroque et musique arabe). Cet album sera suivi de deux autres : « Ghany Men Albak » (1984), « Hala hala » (1986). Œuvres qui explorent la musique Jeel qui marque une rupture avec la musique arabe classique (tarab). Son album « Khalseen » (1987) est un retour aux sources folkloriques de la musique égyptienne et arabe avec la participation du musicien Fathy Salama (lauréat d'un Grammy en 2005). La renommée vient avec son cinquième album « Mayal » (1988). La chanson de l'album connaît un grand succès et sera même traduite en plusieurs langues. Amr Diab devient un chanteur populaire dans tout le monde arabe et fera des concerts dans plusieurs pays du monde entier. Continuant toujours dans la même veine de « Mayal », il sort « Shawa'na » (1989) qui contient la fameuse chanson We Eh Ya'ani, ainsi que Layli inspirée de la chanson La Lambada du groupe Kaoma. Années 1990. Entre 1990 et 1993, Amr Diab sort cinq albums (« Matkhafish » (1990), « Habiby » (1991), « Ayamna » (1992), « Ice Cream Fe Glym » (1992), « Ya Omrena » (1993)) où la musique orientale domine. En 1991, Amr Diab représente son pays aux Ve Jeux africains où il chante Africa tant en arabe, en anglais qu'en français. Ce concert est retransmis par satellite dans tout le monde arabe et sur CNN. Pendant cette décennie, il mène également une carrière d'acteur en interprétant des rôles principaux dans trois films : « Al Afaret » avec Madiha Kamel, film culte du cinéma pour enfants; « Ice Cream Fe Glym » (« crème glacée à Glym») avec Ashraf Abdelbaki et Simone, film où Diab met un blouson Perfecto et monte une 650 Thunderbird (comme Marlon Brando dans L'Équipée sauvage); « Dihk w Li'b w Gad w Hob » (« Rire, Jeu, Sérieux et Amour ») avec Youssra et Omar Sherif. De ces expériences résultent deux albums : « Ice Cream Fe Glym » en 1992 (où l'on trouve la chanson très populaire Raseif Nimra Khamsa) et « Zekrayat » (1994). Ce dernier contient entre autres des remixes de son tube Mayal et sa chanson Africa (qu'il a chanté aux jeux sportifs africains). Il est alors consacré par plusieurs chaînes de télévision arabes comme le meilleur chanteur arabe des années 1990 et réalise des ventes à chaque fois plus importantes. Les albums « We Yeloumouni » (1994) et « Ragein » (1995) confirment sa vocation pour le renouveau de la musique arabe moderne. Le premier connaît sa première expérience flamenco (deux chansons) et le second contient de nombreux styles musicaux (la samba, le reggae, la ballade sentimentale et les rythmes du Golfe) et plusieurs collaborations fructueuses (comme le grand maestro Yasser Abderrahman, le poète et scénariste Medhat al-Adl). En 1996, la sortie de « Nour El Ain » le propulse sur le devant de la scène mondiale. La version anglaise « Habibe » est un vrai phénomène mondial, connu dans des pays comme l'Inde, l'Argentine, le Chili, la France, et l'Afrique du Sud. La chanson remixée est diffusée dans les boites de nuit européennes. Le clip vidéo, produit comme la chanson par Alam El Phan, est le plus coûteux des clips arabes et est devenu le clip par excellence. L'année suivante, il gagne un triple disques de platine avec « Nour El Ain ». Le 6 mai 1998, il reçoit sa première World Music Award du Prince Albert II de Monaco avec Mariah Carey et Céline Dion et autres. Ces récompenses confirment la renommée internationale du chanteur arabe. L'album suivant « Awedoony » est sorti en 1998, produit par Hamid El Shaery et est enregistré au Caire. C'est sa dernière œuvre avec la maison de disques Delta Sound. Le clip vidéo est tourné sur les berges du Nil. Comme l'album précédent « Awedoony » connaît un énorme succès et augmente la popularité de l'artiste dans le monde arabe et à l'étranger. La chanson « Mahma Kibirt Sughier » extraite du « Best of Amr Diab » est, en fait, un hommage aux grands Oum Kalthoum, Abdel Halim Hafez et Mohammed Abdel Wahab. En juillet 1999, « Amarain » sort des nouveaux studios d'Amr Diab. On y trouve un duo avec la star du Rai Khaled (célèbre avec Didi) et la diva grecque Angela Dimitrou. La vidéo Amarain est la seule à être diffusée à la télévision et confirme sa place de leader. Années 2000. Avec la sortie de « Tamally Ma'ak » (album Pop latino par excellence), en juillet 2000, la popularité d'Amr Diab augmente encore. La vidéo est tournée en République Tchèque. Elle est considérée par les fans comme étant la plus réussie. Déjà, il apparaît avec un nouveau look et un style nouveau. La chanson sera traduite et reprise dans plusieurs langues. L'album contient la très célèbre We Heya Amla Eh qui inaugure une longue collaboration pleine de succès avec le poète Bahaa Eddine Mohamed. En 2001, il sort un autre album « Aktar Wahed » qui contient son fameux tube Wala ala baloo; une fusion entre la musique techno et la musique arabe classique. L'album, où Amr a opté pour une musique plutôt Pop, connaît un succès extraordinaire et lui vaut sa deuxième World Music Award. Dans son album suivant, Amr se tourne vers la musique R&B, très prisée à cette époque. Ainsi « Allem Alby » (2003), devient l'album le plus apprécié des fans du chanteur. Son clip tournée en Angleterre est un chef-d'œuvre. L'album se caractérise par sa musique douce, comportant plusieurs chansons qui ont pour sujet la séparation douloureuse et la triste nostalgie. Bien que la musique R&B domine, on trouve aussi un morceau de musique orientale classique (Habiby Ya Omry) et un titre rock qui se termine par un solo de guitare électrique inoubliable (Khaleeny Ganbak). Après avoir quitté la maison de production Alam El Phan, il signe avec Rotana et sort son fameux album « Lealy Nehary » (2004). Amr Diab entame alors une nouvelle période de succès. Une vidéo avec des plateaux de tournage au souffle de la mer, un look très sportif et des danses chorégraphiques. L'album contient des chansons très rythmés, marquées par la Dance-pop qui se marient parfaitement à la saison estivale. En 2005, Amr Diab sort un album qui contraste avec son précédent, plus sombre et à la musique plus douce et sobre. « Kamel Kalamak » son vingt-deuxième album est un mélange de plusieurs genres musicaux : pop rock, soft rock, cha-cha-cha, pop latino (avec le guitariste Juan Cerro), Jazz, guajira et bien sûr la musique orientale. Après deux années de labeur, El Hadaba (surnom d'Amr Diab) sort son album à grand succès « El Lilady » (2007), avec son tube Ne'ol Eh, une chanson tribal house (la première au monde arabe) dont la vidéo est tournée aux Etats-Unis. L'album obtient sa troisième World Music Award. Amr Diab offre une ambiance plus joyeuse avec des styles latinos (jazz cubain, rumba, bossa nova, reggaeton, tango) et même une chanson pop rock avec une steel guitar (Khalleek Ma'aya). En 2009, « Wayah » devient l'un des albums les plus vendus au monde arabe et obtient 3 African music award. Amr Diab a su produire un mélange de styles house, latino et oriental. Par ailleurs, il sort deux clips pour ses chansons Wayah et Ba'adem Alby. Années 2010. Après la victoire de l'équipe nationale de l'Égypte à la CAN 2010, Amr Diab a été convoqué au Cairo Stadium pour faire un concert pour les joueurs de l'équipe nationale de l'Égypte en guise de remerciement pour la prestation des joueurs égyptiens pendant la CAN. La même année, il tente une expérience très audacieuse mais réussie en sortant un mini-album qui contient une seule chanson avec son remix et sa musique seule. Aslaha Betefre a un grand succès en Espagne grâce à sa musique house accompagnée d'une guitare flamenca. À la fin de l'année 2011, Amr Diab sort un nouvel album préférant continuer à travailler malgré les événements politiques. Banadeek Ta'ala, dont Amr compose la majorité des chansons, est un album expérimental où il met en œuvre de nouvelles techniques de composition et de production musicale (avec la collaboration du producteur Adel Hakki). L'album contient ainsi des chansons EDM (electro house, latin house, nu-disco, garage house), latino (reggaeton, son montuno, boléro) et d'autres genres comme le pop rock, la musique grecque et orientale. En 2014, Amr Diab remporte 4 World Music Award grâce à son album El Leila sorti en 2013 (meilleur chanteur égyptien, meilleur chanteur arabe, album le plus vendu au Moyen-Orient, meilleur chanteur arabe par vote). L'album contient de nombreux hits notamment El Leila, mélange de musique latine, de flamenco et de musique électronique (son clip est tourné à Mykonos), Khalina Lewahdina; une chanson très rythmée, la très sentimentale Sebt Faragh Kibeer et bien d'autres chansons aux rythmes joyeux. La même année, Amr sort son dernier album produit par Rotana, Shoft El Ayam. L'album tient la première place dans le classement Billboard catégorie World music (le seul chanteur arabe à avoir atteint cette place). Il tient de même la première place sur iTunes pour plusieurs semaines dans la plupart des pays arabes. Dans cet album, Amr dédie une chanson à sa fille Jana. Après avoir quitté Rotana, Diab crée sa propre maison de disques Nay. Elle produit le clip de son single (2015) El Qahira; un duo avec Mohamed Mounir en promotion de la capitale égyptienne. Un an après, il sort son album très rock (quatre titres sur douze; une première dans la carrière du chanteur), « Ahla W Ahla ». Sur la couverture, Amr en véritable rock star met un blouson Perfecto noir avec un t-shirt blanc et des bottines chukka. L'album contient aussi deux tubes inspirés de la musique zumba, mais aussi une chanson qui trouve ses sources dans la tradition du mawwal (Amentak). À l'occasion du mois sacré du Ramadan 2016, il sort un album assez spécial réunissant des prières islamiques « Mn Asmaa Allah Al Hosna », tous écrits par son ami de toujours le poète Magdy El Naggar (mort en 2014) et composés par Amr lui-même. Le 28 septembre 2016, le chanteur égyptien inscrit son nom dans le Livre Guinness des records comme étant le chanteur arabe avec le plus de World Music Awards. Suivant le succès éclatant de son premier album avec Nay, il sort en 2017 son trentième album intitulé Meaddy El Nas qui tient d'emblée la première place sur l'iTunes de plusieurs pays arabes, la deuxième place dans le classement Billboard catégorie World music et ses chansons dépassent un million de vue dès les premiers jours sur YouTube. Dans cet album Amr offre une variété de genres musicaux comme la tropical house, le moombahton, le nouveau flamenco, la salsa et le rock symphonique. Le 25 juillet 2018, Amr Diab publie sur sa page Facebook, le poster de son nouvel album qui sera intitulé Kol Hayaty. Cet album connaît le retour de plusieurs artistes comme Mohamed Raheem, Tarek Madkour et Nader Hamdy après une longue absence. Cependant, la grande surprise de l'album, c'est la collaboration avec le DJ américain Marshmello, avec qui il signe la chanson Bayen Habeit,,. L'album contient plusieurs styles musicaux comme l'indie folk, le new jack swing, le dancehall, l'electropop ou encore la piano ballade. Le 8 avril 2019, Amr Diab publie un nouveau single sur YouTube. Une chanson magique digne du Père de la musique méditerranéenne. Elle réunit les rythmes du Golfe et les rythmes de la musique latine tout en utilisant des instruments de différentes cultures : le fameux instrument marocain Loutar, le fameux instrument turc le cümbüş et l'instrument russe la balalaïka ! Tout cela avec la Guitare flamenca ! Poursuivant toujours son activité, il publie encore un single et une nouvelle version de son ancienne chanson culte "Africa" et ce avec Vodafone. Son album "Ana Gheir", est prévu pour la fin de septembre 2019.

Films & Séries

2021.

2 Séries
TV
Nasl El Aghrab

Nasl El Aghrab

2021
La société de la Haute Egypte est l'objet de l'œuvre. Après avoir été accusé de meurtre et purgeant une longue peine de prison, il a décidé de se venger de son ami qui a épousé sa femme et lui a attri...
TV
The Locanda

The Locanda

2021
"The Locanda" est une série de pièces séparées, connectées, dont les événements ont lieu entre les héros de l'œuvre, et ils sont: Ashraf Abdel-Baqi, Diab, Hamdi Al-Mirghani, Wizzo, Ibram Samir, Nourha...

2020.

1 Film · 3 Séries
El Prince

El Prince

2020
Un drame social qui raconte la vie de la famille Al-Prince, en particulier Radwan Al-Prince qui, après la mort de ses parents, se retrouve impliqué avec les membres de sa famille alors qu'il s'occupe ...
TV
The Choice

The Choice

2020
L'histoire d'Ahmed Saber Al-Mansi, commandant de la 103e Brigade, Thunderbolt, qui a été martyrisé dans l'embuscade de la place Burth dans la ville égyptienne de Rafah en 2017 tout en répondant à une ...
TV
Kalbash

Kalbash

2020
Salim Al-Ansari est un officier habile dans son travail et ne suit aucune méthode illégale, et est toujours exposé à des critiques de son entourage, et beaucoup pensent qu'il est un mauvais et mauvais...
TV
Second Chance

Second Chance

2020
Les événements tournent autour de Malak, qui perd la mémoire après un douloureux accident en raison de son choc à son fiancé Ziad et sa trahison à son égard.

2019.

2 Séries
TV
Abu Gabal

Abu Gabal

2019
Beaucoup de stress est placé sur Abu-Gabal par le mode de vie de sa famille. Il commence à perdre le contrôle sur lui-même en raison de toutes les circonstances inconfortables dans lesquelles il vit a...
TV
Bahr

Bahr

2019
In a dramatic context, the series revolves around many social issues, and the problems that occur among the people of Upper Egypt, especially the problem of revenge eternal, where there are problems b...

2018.

1 Séries
TV
عربى

عربى

2018
Salim Al-Ansari est un officier compétent dans son travail et ne suit pas de méthodes illégales, et est toujours soumis à des critiques d'entourage, et beaucoup pensent qu'il est un mauvais et mauvais...

2017.

1 Séries
TV
Kalabsh

Kalabsh

2017
Selim al-Ansary est un policier qui est très bon dans son travail. Il est vu comme une personne malveillante par ceux qui l'entourent et même sa mère. Lorsqu'un meurtre dans le commissariat de police ...

2016.

1 Film
Party Fi 7arty

Party Fi 7arty

2016
Le film est réalisé dans un comédien dans une voie populaire, où l'un de ses habitants, Shoman (Mohammed Lutfi), possède des capacités surnaturelles héritées de son père, le super héros Iron Man, et e...

Unknown Year.

1 Séries
Dernière mise à jour: 
Produit
contacts@moviefit.me
Terms and Conditions
Affiliate Disclosure
Privacy Policy
Médias sociaux
Twitter
Pinterest
Télécharger
Application iOS
Application Android